CHOISIR SA COUETTE

CHOISIR SA COUETTE

 

Pour que vos nuits vous apportent tous les bienfaits d'un sommeil réparateur, quelques conditions sont indispensables, et le choix judicieux de votre couette en fait partie !

Voilà donc ce qu'il convient de savoir avant tout achat :

 LES DIMENSIONS

 


Pour bien choisir votre taille de couette, tenez compte d'’un débord suffisant de chaque côté du lit, pour éviter une entrée d'’air froid qui créerait de l'’inconfort.

Il faut aussi tenir compte de l’'envergure du corps des dormeurs (1 ou 2 personnes ?) et de leurs mouvements nocturnes, qui demandent beaucoup d'’aisance et donc de la matière si vous ne voulez pas être découvert.

Toutes nos tailles correspondent aux standards français, vous n’'aurez donc aucune difficulté à trouver des housses de couette assorties.

  • Couette 140 x 200 cm : Taille standard pour couchage 1 personne de largeur 90 cm 
  • Couette 200 x 200 cm : Pour lit 1 personne de largeur 90 cm avec beaucoup d’'aisance, pour avoir la liberté de pouvoir s'’enrouler dans la couette. Comme couette « plateau » sur un lit 2 personnes de largeur 140 cm, très appréciée aussi en caravane ou camping-car quand aucun débordement n’'est souhaité.
  • Couette 240 x 220 cm : Dimension traditionnelle pour un lit de largeur 140 cm, avec un débord de 20/25 cm de chaque côté une fois couché, et de 40/50 cm quand vous refaites le lit. Comme couette « plateau » sur un lit de largeur 160 cm.
  • Couette 260 x 240 cm : Taille indispensable pour les lits à partir de 160 cm de largeur et plus.

 

 NATURELLE ou SYNTHETIQUE ?

Un choix très personnel et quelque peu cornélien en fonction de ce que vous recherchez puisque les deux types de garnissage présentent des atouts non négligeables.

Le garnissage naturel vous apporte à la fois chaleur et légèreté. Chaud en hiver et frais l'’été, il est composé de duvet et plumettes d’'oie ou de canard, ou de soie. A pourcentage de duvet égal, le duvet d’'oie, par sa structure, permet d’'emmagasiner plus d’'air. Il présente donc plus de gonflant et apporte plus de chaleur. Il faut environ 50 oies pour faire une couette contre 72 canards. Sa rareté en fait également un produit très recherché. Plus le % de duvet est élevé, plus votre couette sera gonflante, légère et chaude (à quantité de garnissage équivalent).

Le garnissage en plumes et duvet a des propriétés inégalées par les garnissages synthétiques : la légèreté et la « thermo-régulation » naturelle du duvet donne aux articles de literie un confort incomparable. Lorsque votre chambre est fraîche par exemple, le duvet emmagasine davantage de chaleur que lorsqu’'elle est chaude.

Pour avoir une couette à la fois légère et chaude, deux éléments sont importants : la proportion de duvet et sa qualité. Une couette 90% duvet apportera davantage de chaleur qu'’une couette 30% duvet du même poids.

Réponse aux fausses rumeurs : les couettes en garnissage naturel ne favorisent pas les allergies ! Par nature, les plumes et duvet ne peuvent pas procurer d'allergie : ils sont composés de kératine, comme les ongles et cheveux humains. D'autres agents allergisants sont souvent à l'oeœuvre tels que la poussière ou les acariens. Par chance, ils ne font pas bon ménage avec les garnissages naturels.

Pourquoi ? L'humidité est mieux évacuée qu'avec le polyester ; le tissage très serré des enveloppes coton forme une barrière naturelle aux acariens.

Le garnissage synthétique est gage de santé, de bien-être et il est facile à vivre. Plébiscité par un grand nombre d'’utilisateurs, c’'est avant tout son prix qui est attractif. D'’un excellent rapport qualité/prix, la couette synthétique vous apportera le niveau de chaleur que vous recherchez. En fibres ordinaires, creuses ou siliconées, ou encore en microfibres, les couettes synthétiques ont fait de grands progrès, offrant confort, gonflant et légèreté.

Les meilleurs modèles sont constitués de fibres creuses siliconées : elles contiennent de l’'air, qui est un isolant, et la silicone déposée permet de répartir les fibres uniformément sur toute la surface.

 

 LE NIVEAU de CHALEUR

 


Le choix du niveau de chaleur de votre couette dépend avant tout de la température de votre chambre, mais également de votre sensibilité au froid.

  • Couette chaude : idéale pour les personnes sensibles au froid et pour les chambres peu chauffées (18°C et moins)
  • Couette tempérée : idéale pour les chambres dont la température est comprise entre 18°C et 22°C
  • Couette légère : idéale pour les personnes sensibles à la chaleur, pour les saisons douces et les chambres chauffées à 22°C et plus.

 LE GRAMMAGE

 


Le grammage est le poids du garnissage de la couette, donné en grammes par m². Si vous êtes sensible au poids que représente la couette, vous préférerez soit une couette « lourde » ou une couette « légère » : il conviendra donc de comparer les couettes au niveau de chaleur équivalent, et de choisir celle dont le poids vous convient le mieux.

 L'ENVELOPPE et LE PIQUAGE

 

 

Le tissu extérieur des couettes constitue l’'enveloppe de la couette. Le tissage doit en être suffisamment serré pour maintenir le garnissage à l'’intérieur, notamment pour les couettes naturelles pour lesquelles une enveloppe de plus de 90 fils/cm² est recommandée, et éventuellement un coton peigné, moins perméable. L’'enveloppe est généralement en coton, parfois en polyester ou en fibres de bambou.

 

Le piquage correspond à la manière dont sont cousus et assemblés les différents tissus qui constituent la couette. Il est étudié pour maintenir le garnissage en place. Les différents types de piquage sont : en lignes, en vagues, en carreaux, à capitons.
Pour les couettes naturelles, le piquage en carreaux cloisonnés (avec entretoises) permet de maintenir le garnissage bien en place avec tout son gonflant, et d'’éviter ainsi la déperdition de chaleur au niveau des piqûres.

 

► BIEN CHOISIR SON LINGE DE LIT

► ENTRETENIR SON LINGE DE LIT

► CHOISIR SON OREILLER

► ENTRETENIR COUETTES ET OREILLERS

► POSER UNE QUESTION